Arac Attack
Accueil Critiques Arac Attack

Arac Attack

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Les Monstres à Huit Pattes

Equipe:
Durée : 99’
Genre:
Date de sortie: 30/07/2002

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Prosperity. Arizona: quelques habitants, pas mal d'araignées. Suite à une perte de contrôle du chauffeur, un camion transportant des produits chimiques renverse un fût dans une rivière avoisinante de la petite ville. Une semaine plus tard d'étranges événements surviennent...

 

Notre critique:

Quand ils ne produisent pas des blockbusters à l’intelligence au ras du bonnet (INDEPENDENCE DAY, GODZILLA), Dean Devlin et Roland Emmerich peuvent aussi poser leurs baguettes magiques à faire des dollars sur des berceaux de série B assez jouissive comme ARAC ATTACK. Ne nous plaignons pas et penchons-nous sur le bébé qui parvient assez plaisamment à nous divertir.

Comme dans tout film bis digne de ce nom, le scénario ne s’attarde pas sur les préliminaires. Le script fonce à l’essentiel en mêlant fort bien trouvailles géniales (le chat derrière le gyproc, l’aspiration d’araignées, la tête de cervidé, …) avec des dialogues à l’humour premier degré et pas mal de références à gauche et à droite (principalement empruntées ici à des films de genre des années 50 à 70). On retrouvera ainsi le centre commercial source des maux et des bonheurs de DAWN OF THE DEAD, les araignées et les situations de TARANTULA ou le gigantisme des bébêtes de THEM. Bien évidemment la référence à notre ami Spidey (sur les écrans en ce moment) est souvent présente à l’instar de ce morceau de dialogue entre deux protagonistes:
« – What exactly is that? »
« – Spiders, man… »

La caricature n’est pas loin, l’outrance est souvent présente et le mélange d’humour et d’angoisse font de ARAC ATTACK un film d’horreur bien sympathique pendant un été que l’on espère chaud et sans araignées.