Anyone But You - Tout sauf toi
Accueil Critiques Anyone But You

Anyone But You

par Eric Van Cutsem

Titre français : Tout sauf toi

Equipe: Glen Powell, Ilana Wolpert, Josh Bonello, Mia Artemis, Nat Buchanan, Sydney Sweeney, Will Gluck
Durée : 103’
Genre: Comédie romantique
Date de sortie: 24/01/2024

Cotation:

2 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Bea entre dans un café pour aller aux toilettes mais un des employés lui répond que tant qu'elle n'a pas commandé quelque chose, elle n'aura pas accès. Mais la file pour commander est très longue...

 

Notre critique:

Ben et Bea se rencontrent dans un café, se plaisent énormément, couchent ensemble et se séparent lendemain sur un quiproquo. Alors que plus rien ne les destine à se retrouver, il sont tous les 2 invités à un mariage en Australie. Leurs retrouvailles risquent dès lors d’être orageuses…

Malgré le pitch qui pourrait paraitre dramatique, ANYONE BUT YOU (TOUT SAUF TOI en version française) n’a bien sûr rien d’un drame. Il s’agit d’une rom-com (comédie romantique) tout ce qu’il y a de plus conventionnelle et classique. On s’en douterait bien sûr à la simple vue des deux protagonistes interprétés par Sydney Sweeney (REALITY, la série Euphoria) et Glen Powell (HIDDEN FIGURES, HIT MAN) dont la plastique et le charme opèrent à fond dans ce genre de film.

ANYONE BUT YOU pourrait donc être considéré comme un spectacle agréable et divertissant si il n’était pas une sorte de caricature de la rom-com mettant en scène tous les clichés que comporte ce type de film. En alignant rebondissements après rebondissements pour faire un va-et-vient relationnel entre Bea et Ben, les scénaristes semblent avoir oubliés de rester cohérents et vraisemblables. Et en plaçant le récit dans les milieux très aisés, on ne peut pas dire qu’ils aient pris le risque de compliquer une histoire somme toute banale de gosses de riches qui n’ont pas d’autres choses à penser que de tous petits soucis d’oisifs.

Eminemment prévisible, ANYONE BUT YOU n’est jamais surprenant et part dans des rails depuis la première minute jusqu’à la dernière et s’il n’y avait le charme et le pétillant du couple Sweeney – Powell, le film serait passablement ennuyeux.

 

Ces articles pourraient vous intéresser