Ant-Man and the Wasp: Quantumania

Ant-Man and the Wasp: Quantumania

SI l’univers de Marvel est plutôt riche en personnages, il n’en reste pas moins qu’il y a les personnages (re-)connus (Spider-Man, Captain America, Iron Man ,etc) du grand public et les personnages moins connus (Black Widow, La vision, etc) du grand public. Pour renouveler les personnages et sans doute pour éviter une certaine lassitude qui nuirait au box-office, les studios Disney balayent de plus en plus large du côté des personnages secondaires et tentent d’imposer des franchises improbables.

Ant-Man est clairement un de ceux-là. On avait déjà eu droit à ANT-MAN en 2015, plutôt distrayant, puis ANT-MAN AND THE WASP en 2018 -qui renouvelait un peu la formule de départ- et voici que, quelques années plus tard, on nous assène ANT-MAN AND THE WASP: QUANTUMANIA.

Se passant principalement dans le monde quantique, ce 3e opus perd de sa force qui consistait à mêler une comédie familiale avec des aventures de super-héros. Inutile de dire donc que cette débauche d’effets spéciaux colorés pour nous décrire le monde quantique -si elle fait travailler l’imaginaire des concepteurs- ne fait pas vraiment travailler celui des spectateurs. Trop c’est trop. Et le récit se révèle plutôt plat tentant de rebondir sur des faits qui n’en valent que peu la peine.

C’est toujours le même Peyton Reed qui est la manoeuvre depuis le premier et l’on retrouve côté casting les mêmes interprètes qui avaient donné au film un côté très familial Michael Douglas, Michelle Pfeiffer, Paul Rudd et Evangeline Lilly. Par contre la production a laissé tombé Abby Ryder Fortson qui jouait Cassie dans les 2 autres films ou Emma Fuhrmann (qui interprétait Cassie dans AVENGERS: ENDGAME) et choisi Kathryn Newton (FREAKY, LADY BIRD) cette fois-ci.

Au final, ce n’est donc pas ce ANT-MAN AND THE WASP: QUANTUMANIA qui va nous faire oublier les précédents ou qui va permettre d’éviter la saturation de l’enchaînement des films du MCU.

Articles associés

Bad Boys: Ride or Die

The Zone of Interest

La fille de son père