Amour sur place ou à emporter

Amour sur place ou à emporter

Audrey Dana, Sylvie Testud, Géraldine Nakache et maintenant Amelle Chahbi (LES BARONS)! Si cela fait indéniablement un immense plaisir de voir toutes ces actrices françaises passer derrière la caméra, redonnant ainsi un peu de sang jeune et surtout féminin à un cinéma trop enraciné dans ses certitudes et son machisme, on regrettera parfois un vrai manque de savoir-faire chez ces touche-à-tout du cinéma et du théâtre.
Et c’est malheureusement le cas pour cet AMOUR SUR PLACE OU A EMPORTER, adapté par Amelle Chahbi et basé sur sa pièce de théâtre, qui ne parvient jamais à trouver le souffle d’un long métrage.
Dans sa volonté de faire ‘branché’ absolument (le verlan incessant du début), le film, dont le seul sujet  tourne autour du cul et du sexe, favorise l’outrance au détriment d’une histoire d’amour qui n’est qu’effleurée par la suite de sketches ou de situations convenues. La narration semble avoir été oubliée au profit d’on ne sait quelle volonté inconsciente de plaire aux communautés visées dans le scénario.
Au milieu de cet amalgame, on sauvera et on savourera la spontanéité et le naturel du jeu des interprètes qui parviennent du coup à glisser un semblant de fluidité dans une oeuvrette en manque de fil conducteur. Espérons que cette bonne volonté amènera Ammelle Chahbi à nous proposer des films plus aboutis dans le futur! C’est tout le malheur qu’on lui souhaite.

Articles associés

Le torrent

Under the Fig Trees

Close