American Ultra

Mike est un mec foireux, drogué et sujet à des crises de panique. Sa petite amie Phoebe est, pour lui, son ultime refuge, sa perle, sa chance. En démarrant sur ce couple minable mais amoureux, Nima Nourizadeh (PROJECT X) et son scénariste Max Landis (à qui l’on doit le très surprenant CHRONICLE) brouillent d’emblée les pistes de ce AMERICAN ULTRA.

Car en lieu et place de la bluette un peu trash qu’ils nous servent au début, ils embarquent peu à peu leur récit dans une histoire d’espionnage complètement déjantée. A partir de ce dérapage très drôle, ils assument ensuite parfaitement leur délire limite potache et n’hésite pas à nous balancer quelques belles surprises au fur et à mesure de leur récit.

Autour d’une mise en scène sans temps morts, ils se permettent même quelques belles trouvailles qui font de AMERICAN ULTRA un divertissement plutôt réussi qui pourrait facilement être le pilote d’une franchise cinéma ou d’une déclinaison en série, qui sait?

Articles associés

Le torrent

Under the Fig Trees

Close