A Walk in the Woods

Bill se rend compte qu’il s’est laissé aller à une routine et que l’aventure lui manque mais tous ses anciens contacts ou amis qu’il tente de convaincre de repartir avec lui refusent… Sauf Stephen Katz qu’il n’a plus rencontré depuis des années et avec qui il s’est plus ou moins fâché lors d’un ancien treck.

Avec Robert Redford, 79 ans au compteur, et Nick Nolte, 75 ans, dans les deux rôles principaux respectivement de Bill et de Stephen, vous aurez vite compris que A WALK IN THE WOODS n’est pas le dernier film d’action made in Hollywood mais plutôt une réflexion bon enfant sur la nostalgie d’une vie passée et la volonté farouche de se sentir vivant quel que soit l’âge.

Alors bien sûr, malgré des dialogues savoureux et des compères qui se moquent avec plaisir d’eux-mêmes (ah, Nick Nolte excellent en épave alcoolique repentie!), A WALK IN THE WOODS ne bouleverse pas le cinéma de papa et n’emmène pas le spectateur beaucoup plus loin qu’un téléfilm vite oublié.

Et quand on sait que le réalisateur Ken Kwapis est plus connu pour ses réalisations TV que pour ses films cinéma (BIG MIRACLE, LICENCE TO WED), on n’est pas vraiment surpris d’assister à une gentille réflexion sur l’âge qui ne laissera pas longtemps de trace dans nos mémoires une fois quitté la salle.

Articles associés

Bastarden

Un silence

Chlopi