Accueil Critiques A Soldier’S Daughter Never Cries

A Soldier’S Daughter Never Cries

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : La Fille D'Un Soldat Ne Pleure Jamais

Equipe:
Durée : 124’
Genre:
Date de sortie: 29/06/1999

Cotation:

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Ce film retrace une partie de la vie d'expatrié de l'écrivain James Jones, sa vie parisienne, son retour au pays, le trouble de ses enfants adolescents et la légèreté insouciante de son épouse.

 

Notre critique:

Grand adaptateur de littérature anglaise devant l’éternel, James Ivory n’a pas son pareil dans ce domaine. Et même si, cette fois-ci, le roman autobiographique de Kaylie Jones (fille de James Jones, l’auteur du roman de THE THIN RED LINE) est américain, son talent d’adaptation (ainsi que celui de Ruth Prawer Jhabvala) fonctionne parfaitement.

Ivory réussit encore une fois une plongée formidable dans un univers social particulier, se laissant guider par le fil du destin des personnages. Comme d’habitude, ce n’est pas par le biais de ressorts dramatiques compliqués qu’il crée une histoire, mais plus simplement par une série de touches rapides et de tranches de vie simples qu’il parvient à donner au spectateur l’impression de suivre un documentaire-fiction. Il transcende son film par des dialogues très naturels qui donnent aux personnages toute leur consistance. Quant aux acteurs, Kris Kristofferson en tête, ils ont cette honnêteté, cette rigueur qui confine au grand art et qui parachève à merveille un film tout en nuances.