A Million Ways to Die in the West
Accueil Critiques A Million Ways to Die in the West

A Million Ways to Die in the West

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Albert à l'ouest

Equipe:
Genre: Comédie
Date de sortie: 08/07/2014

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Arizona, 1882. Dans une petite ville comme il en existe beaucoup dans ce territoire et ce siècle-là, Albert Stark s’apprête à se battre en duel contre un des éleveurs de la ville. Mais manquant de courage, il tente de régler le problème à l’amiable...

 

Notre critique:

On avait été plutôt agréablement surpris par le film précédent, TED, du scénariste/animateur/acteur/réalisateur Seth MacFarlane. L’originalité de cet ours en peluche mal embouché qui empêchait son possesseur de se réaliser était plus qu’intéressante.
Et quand commence A MILLION WAYS TO DIE…, on se prend à rêver d’un film bien décalé qui pourrait être au western ce que LE BAL DES VAMPIRES de Polanski avait été au film de vampires.
Hélas, rapidement, le film prend des allures de comédies scatologiques comme aiment en faire les américains. Le politiquement incorrect et le décalage des dialogues tournent alors toujours autour du même sujet et les moments drôles finissent par être rares au milieu d’une narration qui tombe complètement à plat.
Le film finit par être trop décousu pour frapper juste et ce qui aurait pu être un conte de fée absurde se heurte à des platitudes enchaînées les unes aux autres, platitudes difficilement sauvées par le charme d’une Charlize Theron à contre-emploi ou par un Liam Neeson dans le registre du méchant comique de service…