A Bigger Splash
Accueil Critiques A Bigger Splash

A Bigger Splash

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Cotation :

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Un concert dans un stade bondé. Marianne Lane, la vedette, termine la voix cassée. Plus tard, Marianne et son compagnon, Paul, se reposent en Italie au bord d’une piscine. Mais Harry, un vieil ami/amant, débarque avec Penelope, sa fille, brisant le calme et la sérénité du lieu et de ses habitants...

 

Notre critique:

Remake du film culte de Jacques Deray, LA PISCINE, avec le couple star de l’époque, Alain Delon et Romy Schneider, A BIGGER SPLASH n’égale hélas en rien l’oeuvre de 1969 du cinéaste français. Là où LA PISCINE sentait le soufre, le quatrième film de Luca Guadagnino sent à peine le chlore et un peu les cyprès.

Si, sur le papier, le casting a tout pour plaire, Matthias Schoenaerts et Tilda Swinton reprenant les rôles de Delon et Schneider, Dakota50 NUANCES DE GREYJohnson celui de Jane Birkin, tandis que l’élégant Ralph Fiennes se la joue Maurice Ronet, malheureusement, le scénario est loin d’égaler celui magistral de Jean-Claude Carrière.

En jouant sur des flashbacks pour nous rappeler les rapports passés des personnages et notamment comment ils se sont connus, le film nous livre un récit très explicite où l’atmosphère ne parvient jamais à prendre et où la sensualité et l’érotisme laissent donc eux aussi la place à une nudité souvent facile. Cela laisse dans les yeux un goût d’histoire effleurée dont on retient plus les coucheries que les tensions entre protagonistes.

Et finalement, le spectateur assiste à deux heures de film où il ne se passe pas grand-chose et où aucune des promesses du casting ne sont tenues ni par la mise en scène ni par un scénario quelconque.

 

Ces articles pourraient vous intéresser