600 kilos d’or pur

600 kilos d'or pur

Eric Besnard (CASH) signe ici un film plutôt réaliste bien dans la veine des José Giovanni dans les années 80… Mais voilà, n’est pas Giovanni qui veut et là où la sauce prenait correctement avec Giovanni, la tension dramatique trop appuyée et le manque de subtilité dans le propos et la mise en scène d’Eric Besnard font long feu.
Les dialogues relativement basiques et les longues scènes de marche dans la jungle ne permettent pas vraiment aux acteurs de talent que sont Clovis Cornillac ou Patrick Chesnais de tirer leur épingle du jeu. Seul Bruno Solo en composant un superbe personnage assoiffé d’or réussit à sortir du lot.
Du casse simple et sans failles à la chasse à l’homme à travers la jungle, le récit s’appesantit trop sur des détails inutiles laissant pour compte l’histoire à proprement parlée…

Articles associés

Le torrent

Under the Fig Trees

Close