Equipe: Diana Amft, Hans Sigl, Kathleen Renish, Toby Genkel, Xavier Giacometti
Durée: 82‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 12/08/2020
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Yakari, le petit indien, joue à chat dans la plaine avec son chien “oreilles tombantes”. Et soudain un troupeau de bisons envahit la plaine. Ils migrent car la saison sèche touche à sa fin.

Notre critique:

Yakari, c’est d’abord le personnage de bande dessinée de Derib et Job créé fin 1969 et qui continue aujourd’hui à égrener ses albums avec régularité pour le plaisir des plus jeunes. Ecologiste avant l’heure, Yakari prône une morale très positive, tournée vers la nature et les animaux.

YAKARI, le film, suit la même voie et ce long métrage nous propose de nous emmener au début de l’histoire de Yakari: sa rencontre avec son cheval “petit tonnerre”, “Grand aigle”, son totem, sa capacité à parler aux animaux et la tribu à laquelle il appartient.

Les décors sont simples, l’animation est efficace sans être vraiment originale et l’ensemble du graphisme correspond tout à fait à la BD. Les amateurs de cette dernière ne seront donc pas dépaysés et les nouveaux venus seront sans doute intéressés d’aller jeter un oeil aux dizaines d’album de ce petit indien bien sympathique.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...