Titre français: Le dernier loup

Equipe:
Durée: 115‘
Genre: Film d'aventures
Date de sortie: 24/02/2015
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

1967. An 2 de la révolution culturelle. Pékin envoie de jeunes étudiants des villes travailler à la campagne pour faire leur apprentissage de la vie. C’est ainsi que Chen Zen et YangKe se retrouvent en Mogolie, trop contents d’échapper ainsi aux troubles de la révolution...

Notre critique:

Tiré d’un livre chinois best seller dans son pays d’origine, LE DERNIER LOUP est donc le nouveau film de Jean-Jacques Annaud qui s’inscrit parfaitement dans la lignée des deux films animaliers précédemment réalisés par ce metteur en scène amoureux de la nature et des grands espaces.
Comme pour ses deux autres films, le réalisateur français n’a pas son pareil pour nous embarquer dans une histoire simple mais pleine de rebondissements et de drames avec en prime un message écologique plutôt bien réussi.  On pourrait voir, dans LE DERNIER LOUP, l’illustration de la phrase “L’homme est un loup pour l’homme”, tant ce dernier est capable de bouleverser les équilibres naturelles en quelques années ou même en quelques mois.
Jouant beaucoup sur la symbolique et sur la métaphore, Annaud réalise un film plein de bons sentiments et de fabuleux paysages doté parfois malheureusement d’une musique un peu trop appuyée qui dessert quelque peu les ambiances.
Alors oui, bien sûr, on se croirait quelques fois En Terre Inconnue chez Frédéric Lopez, mais LE DERNIER LOUP réussit ce tour de force qu’Annaud avait déjà réalisé avec L’OURS ou DEUX FRERES, c’est de nous emmener rêver aux côtés des animaux sauvages. Alors pourquoi bouder son plaisir de le voir en famille?

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...