Equipe: Jane Patterson, Jessie Buckley, Matt Costello, Nicole Taylor, Tom Harper
Durée: 101‘
Genre: Drame musical
Date de sortie: 17/07/2019
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Rose-Lynn sort de prison avec un beau bracelet à la cheville. Elle rejoint directement son copain à Glasgow pour coucher avec lui et se rend ensuite chez sa mère qui héberge ses deux enfants, une petite fille et un petit garçon...

Notre critique:

Connu pour quelques épisodes télés de Peaky Blinders et pour une mini-série War & Peace, Tom Harper réalise ici son quatrième long métrage avec entre autre un très quelconque THE WOMAN IN BLACK 2 qui heureusement est vite oublié à la vue de WILD ROSE plutôt réussi.

Sur un sujet somme toute assez simple, la scénariste Nicole Taylor (dont c’est le premier long métrage) et Tom Harper proposent un film qui regorge d’émotions principalement -il faut le reconnaitre- grâce à l’excellente interprétation de Jessie Buckley, déjà remarquée (et remarquable) dans BEAST.

C’est elle qui donne à ce personnage de femme passionnée de musique country, une force et une présence absolument incroyable. C’est encore elle qui parvient à saisir dans le scénario toute l’ambiguïté de cette femme qui oscille en permanence entre son rôle de mère et sa passion pour la musique.

Conte de fées moderne, WILD ROSE traite évidemment de la difficulté pour une femme de mener à la fois une carrière (qu’elle soit musicale ou autre) et une vie de famille. C’est en perdant sa flamme et sa raison de vivre qu’elle va se consacrer à ses enfants et au côté raisonnable que sa mère a toujours mis en avant chez elle, tout en comprenant les passions de sa fille.

Film en nuances, en émotions, subtil, magnifiquement interprété, WILD ROSE mérite que l’on s’y attache et que l’on suive de près la carrière de Jessie Buckley!

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...