Equipe:
Durée: 95‘
Genre: Suspense policier
Date de sortie: 04/09/2007
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Max (Josh Holloway) rêve de prendre un nouveau départ dans la vie avec sa belle fiancée Roxanne (Sarah Wayne Callies). Comme son passé est trouble, la banque refuse d'accorder aux tourtereaux le prêt dont ils ont besoin pour déployer leurs ailes. Alors, c'est l'engrenage. Max rencontre deux types glauques qui ont l'intention d'enlever le fils d'une dame très riche pour réclamer une rançon conséquente...

Notre critique:

Et voici encore un petit film qui profite du renouveau du genre horreur pour voir le jour… Malheureusement, comme quelques-uns de ses prédécesseurs, alors que l'idée de base est originale -un enlèvement d'un enfant qui s'avère être Satan ou son fils, le traitement reste conventionnel et très inspiré par divers sources comme THE OMEN (LA MALEDICTION) et ses séquelles pour le scénario ou par THE SHINING pour les nombreuses prises de vues en plongées sur les routes et les habitations…

Jouant sur la manipulation des gens et des âmes au travers des murmures qui hantent l'esprit des possédés (d'où le titre WHISPER), ce premier film, un peu maladroit, du réalisateur Stewart Hendler et du scénariste Christopher Borrelli ne réussit hélas aucunement à nous captiver tant il est prévisible et peu angoissant (le comble pour un film de ce genre!).

Bien sûr, il reste le plaisir de voir Josh -LOST- Holloway dans un rôle taillé sur mesure de méchant qui n'en est pas vraiment un (une sorte de James Sawyer, non?) et Sarah -PRISON BREAK- Wayne Callies, toujours aussi charmante… Mais cela ne suffit clairement pas pour faire de WHISPER un film qui mérite un quelconque déplacement.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...