Equipe: Krista Kiuru, Michael Moore, Tim Walker
Durée: 120‘
Genre: Documentaire
Date de sortie: 08/06/2016
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Le 2 janvier, Michael Moore est appelé au Pentagone devant les plus grands militaires américains qui, après toutes les défaites subies par les Etats-Unis , lui demandent ce qu’il faut faire...

Notre critique:

Alors que de plus en plus de documentaires défilent sur nos écrans, cela faisait plus de six ans que l’on avait plus eu un documentaire de celui qui avait redonné une seconde jeunesse à ce genre aussi vieux que le cinéma, le plus trublion des américains, Michael Moore.

Après CAPITALISM: A LOVE STORY, WHERE TO INVADE NEXT (dont le titre est tout aussi ronique que le précédent) sort cette fois-ci des frontières américaines pour parler de ce qui se fait de mieux dans les pays européens et que les US feraient bien de copier (sous-entendu: si ils étaient malins).

En commençant par des images de documentaires pour montrer ce qui va mal aux Etats-Unis, Michael Moore pose son propos et va passer en revue différents pays européens dignes d’intérêt: l’Italie avec les congés payés et le 13e mois, la France avec ses merveilleuses cafétaria scolaires gastronomiques, son éducation sexuelle, la Finlande et son éducation sans devoirs, la Slovénie et son université gratuite, l’Allemagne et sa classe moyenne prospère, etc.

Si Michael Moore frappe toujours là où ça fait le plus mal pour cette puissance qui se croit la meilleure du monde, il montre aussi les limites de ses démonstrations passées et présentes. Lorsqu’il parlait de l’Amérique et de ses mécanismes vérolés en interne, cela nous faisait sourire et réfléchir, mais lorsqu’il mentionne l’Europe et des pays dont on connaît les problèmes, et dont on connaît aussi les limites et les défauts des avantages que nous possédons, le sujet ne nous fait plus vraiment sourire et surtout on voit le biais que peut avoir un documentaire de Michael Moore lorsque l’on connaît les tenants et les aboutissants de ce qu’il dénonce.

Finalement, il est amusant de voir que WHERE TO INVADE NEXT est probablement le film de Michael Moore qui s’adresse le plus aux américains et le moins aux européens… Il n’en reste pas moins que la démonstration est comme toujours efficace et que le réalisateur sait toujours manipuler humour et ironie pour illustrer ses propos.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...