Titre français: Max et les maximonstres

Equipe:
Genre: Film d'aventures familial
Date de sortie: 29/12/2009
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Max est un jeune garçon plutôt turbulent et qui s'ennuie ferme. C'est aussi un rêveur qui s'invente des mondes bien à lui...

Notre critique:

Basé sur le livre homonyme pour enfants datant de 1963 de Maurice Sendak, un écrivain/illustrateur américain, WHERE THE WILD THINGS ARE avait besoin d’un réalisateur capable de s’emparer de mondes oniriques avec une facilité déconcertante. Et pour Spike Jonze qui est rentré dans l’esprit de John Malkovich dans BEING JOHN MALKOVICH ou dans l’esprit d’un scénariste avec ADAPTATION, ce type de réalisation est tout à fait à sa portée…
Spike Jonze filme donc le tout avec un talent incontestable et envoie son jeune héros sur les pentes de son imagination dans une subtile glissade entre réel et imaginaire. Malheureusement, certaines des rêveries manquent parfois fondamentalement de rythme et perdent en force.
WHERE THE WILD THINGS ARE rappelle THE NEVERENDING STORY avec un côté sombre en plus et réussit certainement à intriguer et à capter l’attention des spectateurs mais ne parvient pas à aller jusqu’au bout de son propos et la magie perd un peu de sa force au fur et à mesure du film…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...