Equipe: Adam McKay, Amy Adams, Christian Bale, Sam Rockwell, Steve Carell
Durée: 132‘
Genre: Comédie dramatique, Film biographique
Date de sortie: 27/02/2019
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Casper, Wyoming, 1963. Dick Cheney est arrêté en état d’ivresse au volant de sa voiture.
2011, 11 septembre, 9h38, Dick Cheney, Vice-Président de Etats-Unis, est dans un QG d’où il prend en main la défense du pays.

Notre critique:

Adam McKay a à son arc de nombreuses cordes. Producteur reconnu (tant à la télé qu’au cinéma), acteur à ses heures, scénariste de ses films mais aussi de ceux des autres (ANT-MAN par exemple), il est aussi le réalisateur de VERY BAD COPS ou encore plus récemment de l’excellent THE BIG SHORT.

Le revoici donc derrière la caméra avec des acteurs qu’il apprécie (puisqu’il les a déjà fait jouer dans ses films), Steve Carell et Christian Bale, pour ce VICE, adaptation de la vie réelle de Dick Cheney, homme politique de l’ombre mais homme politique de pouvoir malgré tout.

Sans concessions, le portrait de Cheney retrace les côtés sombres de de ce personnage discret, le tout dépeint par la voix off d’un mystérieux personnage, Kurt, dont on ne connaîtra le rôle qu’en toute fin du film.

Très ironisant (le générique de fin après une heure de film en est un exemple), VICE est un drame qui se cache sous les fausses couleurs de la comédie, oscillant bien souvent entre décalage et sérieux politique. Le film démonte en effet par le menu les dessous d’un pouvoir qui s’avance masqué.

Pouvoir dans le pouvoir, Dick Cheney est clairement montré du doigt par Adam McKay comme celui qui, d’une certaine façon, a engendré la montée de l’EI dans le monde. Et est responsable d’une bonne partie de la politique du gouvernement Bush.

Mais ce qui fait clairement la différence dans cette biographie, ce sont les interprétations magistrales de Amy Adams, Christian Bale, de Steve Carell et de Sam Rockwell, respectivement dans les rôles de Lynne et Dick Cheney, de Donald Rumsfeld et de George W. Bush. Car qu’ils soient grimés, ou qu’ils aient pris du poids, changé leur voix, modifié leur gestuelle, chacun d’entre eux a tenté de s’approcher au plus près de son personnage, conférant ainsi une crédibilité à cette biographie plutôt réussie.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...