Equipe:
Genre: Film policier
Date de sortie: 26/05/2009
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

La famille de la fille de l'ex-tueur à gages français Costello se fait assassiner à Macao par trois truands des triades. Son gendre et ses petits enfants sont tués sur le coup tandis que sa fille Irène, grièvement blessée, lui demande vengeance. Costello va devoir trouver les meurtriers dans un pays dont il ignore toutes les règles...

Notre critique:

Présenté à Cannes cette année, le dernier film du hong kongais Johnnie To a plus défrayé la chronique du fait de la présence au casting d’un certain JohnnyHallyday… que pour ses qualités intrinsèques.

Et de fait, on est loin de la série des TACTICAL UNIT ou des deux EVOLUTION du maître du film noir de Hong Kong. Si l’on sent les références à Jean-Pierre Melville et à son SAMOURAI avec Alain Delon (ce n’est pas pour rien que le tueur s’appelle Costello), si les cadrages sont toujours très soignés, si les bonnes idées de chorégraphie sont bien présentes et si les triades sont bien évidemment toujours de la partie, VENGEANCE ne convainc jamais et reste fort en deçà des autres oeuvres de Johnnie To.

Si l’on ajoute la fausse bonne idée du tueur avec une balle dans la tête qui lui fait peu à peu perdre la mémoire, on se retrouve vite face à un récit gonflé artificiellement et l’on se dit que la rencontre des deux Johnny aura tourné court… Dommage.

Attention, remarque importante: précipitez-vous sur la version originale sous-titrée qui rendra au moins le niveau de réalisme meilleur plutôt que de voir l’horrible version française où les trois langues utilisées (anglais, cantonais, français) se résument au seul français et rendent certaines hésitations et ânonnements insupportables…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...