Equipe:
Durée: 92‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 17/06/2003
Cotation: ooo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Van Wilder est élève au Coolidge College. Mais pas n'importe quel élève! Après sept ans de scolarité, Van Wilder est une véritable célébrité et un organisateur hors pair de toutes les fêtes où l'on s'amuse...

Notre critique:

Il fallait s’y attendre! Avec le succès renouvelé d’AMERICAN PIE, de sa suite et de ses variations sur le même thème, les américains tentent, comme dans tous leurs films, une surenchère totale. Faute d’originalité dans les scénarios, les producteurs made in US croient dur comme fer qu’en rajoutant deux ou trois couches de plus à des gags déjà vus on a un nouveau film qui plaît encore plus au public… Si seulement ils pouvaient avoir tort!

Or donc, VAN WILDER est une fois de plus un film d’étudiant débile et orienté vulgaire. Tout le récit se résume à l’obsession d’une bande d’ados ne pensant qu’au sexe. Et avec un acteur principal (Ryan Reynolds) dont la seule qualité est de savoir rouler des yeux, on ne peut pas dire que cela laisse grand-chose au film. Mais ce n’est hélas pas tout… Les gags sont éculés et d’un intérêt nul quand ils ne virent pas à l’écoeurant (les gâteaux au sperme de chien, par exemple) et à la vulgarité la plus totale. Et comme si cela ne suffisait pas encore, le film se termine à grand renfort de happy end stupide et primaire!

Et le rire dans tout ça, me direz-vous? Et bien si vous arrivez à rire de cela, vous êtes encore plus à plaindre que les scénaristes du film… A bon entendeur…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...