Titre français: Intraçable

Equipe:
Durée: 101‘
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 04/03/2008
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Au FBI existe une cellule qui s’occupe plus particulièrement des poursuites contre les pirates internet. L’Agent Jennifer Marsh (Diane Lane) fait partie de cette cellule et pense qu’elle a déjà tout vu. Jusqu’au moment où elle se retrouve sur la trace d’un criminel qui place ses meurtres sur internet, le sort de ses victimes dépendant du public : au plus le site a de visiteurs, au plus vite la victime mourra. Quand le jeu du chat et de la souris l’atteint personnellement, Jennifer et son équipe entament une course contre la montre pour attraper le meurtrier.

Notre critique:

Une femme dans la section crime informatique du FBI? Et bien voilà qui change de ce que l’on voit d’habitude et participe déjà d’une idée originale… Une bonne idée ensuite est de jouer sur le voyeurisme lié à l’Internet pour faire accomplir des crimes par les surfers.

Tout cela avec une Diane Lane bien crédible dans le rôle titre pourrait donner une bonne petite série B d’horreur qui se laisse voir et qui aurait pu tenir sa place lors du BIFFF à venir. Malheureusement, si l’idée est séduisante, le récit est par trop prévisible et les personnages s’enfoncent parfois un peu dans la caricature.

Et les scènes de torture s’enfoncent, elles aussi, rapidement dans une sauce déjà vue au cours d’un SAW ou d’un HOSTEL, cassant un peu l’originalité de départ du propos. Peut-être aurait-il mieux valu que Gregory Hoblit (PRIMAL FEAR, FALLEN) se la joue plus thriller qu’horreur??

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...