Equipe:
Durée: 80‘
Genre: Drame psychologique
Date de sortie: 02/04/2013
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Une jeune femme rentre chez elle et demande son passeport à son mari. Ce dernier lui demande pourquoi et elle lui répond simplement qu'elle s'en va en Australie...

Notre critique:

Basé sur le roman de Régis Jauffret, Sévère, basé lui-même sur l’affaire du banquier Edouard Stern (mort en 2005), UNE HISTOIRE D’AMOUR est aussi (et surtout) le premier film de l’actrice Hélène Fillières (REINE D’UN JOUR, LADY CHATTERLEY).
Récit flashback, ce premier film est, disons-le sans ambages, un film casse-gueule. Casse-gueule parce que basé sur une affaire qui a soulevé bons nombres de controverses. Casse-gueule parce qu’il joue sur un sujet d’équilibriste pur, le sado-masochisme, dans lequel a tout moment le graveleux ou le vulgaire peut survenir. Casse-gueule pour les acteurs car la mise à nu au sens propre comme au sens figuré est un exercice ô combien difficile…
Et finalement, contrairement à toutes les attentes, Hélène Fillière s’en sort plutôt bien sur tous ces points et se loupe là où on ne l’attendait pas forcément.
Les rapports sado-masochistes sont correctement mis en place sans tomber dans le vulgaire, Laetitia Casta est filmée comme jamais (sans doute parce qu’elle est filmée par une femme), Poelvoorde sort littéralement de tous ses rôles précédents. Seul le sujet ne fonctionne pas…
En effet, en ne forçant pas le côté sulfureux de son sujet, la réalisatrice désincarne un peu l’histoire qui laisse alors les deux interprètes principaux tourner dans le vide des scènes sado-masochistes mises côte à côte mais qui n’illustrent pas du tout un quelconque propos ou une quelconque prise de position sur le meurtre final et sur le pourquoi du comment.
Dommage donc, car la mise en scène était satisfaisante, alternant clair-obscur et blancheur éclatante pour mieux coller au sujet, et l’on sent qu’Hélène Fillière a quelque chose à dire derrière la caméra comme elle l’a fait devant elle par le passé…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...