Equipe:
Durée: 99‘
Genre: Drame
Date de sortie: 21/02/2012
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Jérusalem, septembre 2007. Un attentat a lieu qui résonne encore aux oreilles de Tal Levine alors qu'elle écrit une lettre qu'elle glisse dans une bouteille jetée à la mer...

Notre critique:

Une jeune femme française immigrée en Israel avec ses parents et qui s’intéresse aux palestiniens et aux raisons qui opposent ces deux peuples: voilà le point de départ de cette fiction qui va tisser une histoire d’amour impossible entre une jeune israélienne et un jeune palestinien.
Tentant d’insinuer l’histoire d’amour au milieu d’une étude plus profonde des deux sociétés, UNE BOUTEILLE A LA MER, deuxième film de cinéma de Thierry Binisti (après L’OUTREMANGEUR) ne parvient hélas pas à vraiment convaincre restant trop superficiel sur le sujet le plus important: le message de conciliation et d’humanité qui est censé se dégager de l’ensemble.
Et globalement c’est une certaine naïveté que l’on retiendra de ce Roméo et Juliette en Israel qui se termine sur une fin ouverte en forme de note positive confirmant l’idéalisme du propos et la volonté de faire une démonstration un peu facile sur un problème plutôt complexe.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...