Equipe:
Durée: 105‘
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 04/04/2006
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Alors qu'elle a tué Viktor, le chef des vampires, Sélène se retrouve pourchassée par Kraven. Aidée par Michael, un hybride vampire-lycan dont elle est amoureuse, elle cherche Marcus leur ancien chef. Mais celui-ci, né à nouveau, n'est pas enclin à l'aider mais est plutôt bien décidé à la tuer...

Notre critique:

EVOLUTION est, chose rare, une vraie suite au premier opus. Pas un de ces ersatz de remake, pas une suite confiée à un autre réalisateur, un autre scénariste et une autre pléiade d’acteurs. Non, ici, c’est à nouveau Len Wiseman qui s’y colle -bon bien sûr entretemps, il a épousé la belle Kate, son interprète- et livre une suite plus qu’honnête, dans la parfaite continuité de UNDERWORLD.

Les effets spéciaux sont toujours très nombreux et très spectaculaires servant honnêtement un récit qui tient la route et enrichit un peu plus l’univers qui mêle dans une guerre sans fin les lycanthropes et les vampires. Les décors sont réussis, l’univers est sombre à souhait et l’histoire d’amour entre Michael et la belle Sélène se concrétise enfin.

Un petit creux dans le rythme lors de la quête de Williams (le premier lycan) entache un peu l’ensemble mais heureusement, très vite, action et tension reviennent au premier plan pour le plus grand plaisir du spectateur.

Avec une Kate Beckinsale (THE AVIATOR, PEARL HARBOR) auréolée du charme noir des vampires, UNDERWORLD: EVOLUTION est un spectacle fantastique que les fans ne renieront pas et qui a de quoi plaire au plus grand nombre.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...