Equipe: Adam Cozad, Brian Duffield, Kristen Stewart, Mamoudou Athie, Vincent Cassel, William Eubank
Durée: 95‘
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 20/04/2020
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Fosse des Mariannes. 11000 mètres sous la surface de l'océan. Dans la station Kepler appartenant à Tian Industries, une société d'extraction pétrolière, Norah laisse voguer ses pensées en se brossant les dents quand soudain survient une dépressurisation suite à ce qui semble être un tremblement de terre...

Notre critique:

Sorti sur Apple TV fin avril, UNDERWATER commence fort et droit dans le vif du sujet!

Coincée à 11 km sous la surface, Kristen – TWILIGHT – Stewart (Norah dans le film) va devoir faire preuve d’une imagination débordante doublée d’une résilience phénoménale pour tenter de se sortir du huis-clos oppressant  concocter par les scénaristes Brian Duffield (INSURGENT, JANE GOT A GUN) et Adam Cozad (TARZAN), tous les deux plutôt habitués aux films d’action en général.

Suspense bien maîtrisé qui joue donc à fond la carte de l’enfermement dans un milieu hostile, UNDERWATER ne diminue jamais le rythme des emmerdes qui tombent sur le dos des protagonistes. Les parallèles avec un univers à la ALIEN sont bien sûr nombreux même si l’environnement change. Celui de DEEP BLUE SEA en est évidemment plus proche. On retrouve aussi les personnages légèrement caricaturaux mais largement sympathiques de ce type de thriller oscillant entre horreur et huis-clos gothique.

Avec son budget conséquent (aux alentours de 80M de dollars), UNDERWATER a tout pour être une série B de qualité, si ce n’est hélas un scénario qui se concentre trop sur le côté angoisse et qui en oublie d’avoir une narration plus solide avec un vrai fil conducteur. Les rebondissements successifs prennent toute la place et court-circuitent toute tentative d’un scénario plus élaboré, laissant aussi un peu de côté la profondeur des personnages.

Dommage car le divertissement est bien mené et on se prend souvent au jeu du suspens parfaitement bien accompagné par des effets spéciaux assez réussis.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...