Equipe:
Genre: Comédie
Date de sortie: 20/12/2011
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Bernard Bleu vient de perdre sa femme, une chef d'entreprise anglaise, après 30 ans de mariage. A cette occasion, il relit les lettres de sa fille qu'il a eu d'une première femme et qu'il n'a jamais vue...

Notre critique:

Une fille qui s’invente un père pour un mariage riche, un père biologique bourré de TOC, un père adoptif qui est un vrai boulet, le tout dans un film entre la quête, le road movie et le buddy movie à la française. Cela fait un peu beaucoup pour un seul film…
UN JOUR MON PERE VIENDRA est plein de bons sentiments et le triplet Berléand, Jugnot, Ruiz fonctionne bien. Malheureusement, le film manque désespérément de rythme et ne parvient jamais vraiment à démarrer. Les situations elles-mêmes restent fort convenues et le récit, simple, ne décolle pas vraiment.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...