Titre français: La voie de l'ennemi

Equipe:
Durée: 120‘
Genre: Drame
Date de sortie: 10/06/2014
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Au milieu d’une étendue désertique, un homme en traîne un autre dans les pommes avant de s’emparer d’une pierre et de frapper violemment l’homme à terre.

 

Notre critique:

Remake du film de José Giovanni de 73 avec le couple mythique Delon-Gabin, TWO MEN IN TOWN est une co-production franco-américaine réalisée par Rachid Bouchareb, l’auteur engagé de INDIGENES ou de HORS LA LOI.
A cet énoncé, la première pensée est surtout de se dire mais que vient-il faire dans cette production tournée aux Etats-Unis avec des acteurs américains sur un scénario français à la base? Passé ce questionnement, TWO MEN IN TOWN (étrangement titré LA VOIE DE L’ENNEMI en français) se révèle être une simple histoire de vengeance et de rancoeur assez classique et surtout assez éloignée de l’originale tant sur le fond que sur la forme.
Après un démarrage très lent et très descriptif et une forme qui tente d’assumer un réalisme malheureusement un peu artificiel, le récit tente d’évacuer sans trop y croire les sous-histoires (les problèmes de frontière mexicaine, la religion musulmane) ajoutées pour donner un peu de chair à une histoire principale faiblarde.
Les interprètes, dont le toujours excellent Forest Whitaker, essayent tant bien que mal de donner corps à l’histoire dont le mérite évident est de ne pas tomber dans les clichés du repenti et de fournir un final bien dans la lignée d’une histoire plutôt noire et dramatique.

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...