Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 28/09/2010
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Le père de Timur meurt à Gand laissant cette famille turque seule... Après l'enterrement de son mari dans son pays natal, la mère décide de ne pas rentrer en Belgique. Et Timur rentre avec ses deux frangins dans le plat pays qui n'est pas le sien...

Notre critique:

Sur un sujet rarement abordé par le cinéma belge -l’intégration des étrangers dans notre charmant petit pays, TURQUAZE se révèle être un film riche qui aborde de front plusieurs sujets difficiles au travers des multiples personnages d’une famille d’immigrés turcs: un frère aîné traditionaliste, un jeune frère qui vole dans les magasins, une mère qui renoue avec la Turquie et les traditions et enfin un Timur qui tombe amoureux d’une jeune flamande pur souche…
Drame profond qui se termine toutefois par une série de touches positives, TURQUAZE met le doigt là où l’intégration fait mal et ne pratique jamais la langue de bois. Chaque détail du récit apporte sa pierre à l’édifice de l’intégration difficile (comme la fanfare locale qui disparaît à cause du grand nombre d’étrangers) et démontre à quel point la mixité n’est pas chose facile.
Bien sûr le film n’évite pas tous les clichés et choisit parfois la facilité dans ses démonstrations mais il a le mérite d’aborder un sujet difficile et peu traité dans le cinéma belge…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...