Equipe:
Durée: 95‘
Genre:
Date de sortie: 10/10/2000
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Tout allait bien dans la vie de Laure, Béatrice et Claire jusqu'au retour du Père. Disparu depuis 15 ans, il revient à moitié sénile glâner un peu d'amour, susurrer quelques mots d'excuses, et surtout... emmerder son monde. Si Claire, la cadette, prend sa défense, Béa le renie et Laure, l'ainée, perd les pédales. En quelques jours, la vie des trois soeurs basculent. Elles se déchirent tandis que secrets et frustrations remontent à la surface.

Notre critique:

Oscillant entre la comédie dramatique et le drame noir de café, TOUT VA BIEN nous tient en alerte pendant une heure trente à grandes bouffées d’émotion pure. On pleure, on rit, et pourtant, cette histoire de famille, on la connaît, on a l’impression de l’avoir déjà vue à maintes reprises. Mais Claude Mouriéras mène sa barque avec finesse et donne une résonance universelle à l’histoire de ce père indésirable noirci par les siens, presque diabolisé, qui s’avère être, en fin de compte, un quidam comme les autres. En multipliant les points de vue, Mouriéras évite soigneusement tout parti pris. Et en mettant en scène des personnages proches de nous, propulsés dans des situations hors normes mais terriblement plausibles, il nous livre un récit d’une vérité sourde dont les sursauts tragiques sont parfaitement désamorcés par de légères touches d’humour et de tendresse.

Pour interpréter ces êtres fissurés portant le fardeau de leurs erreurs passées, Mouriéras rassemble un quatuor d’acteurs bouleversants qui, chose rare, parviennent à créer à l’écran une famille tout à fait vraisemblable. Michel Piccoli livre ici une prestation qui devrait convaincre même ses détracteurs: tantôt vieillard sénile et bourru, tantôt père coupable ou homme blessé qui cherche des justifications là où il n’y a plus lieu d’en donner, Piccoli, à 75 ans, trouve un souffle nouveau. Le trio des soeurs fonctionne à merveille. Miou Miou assume son âge et nous livre un personnage fragile, à l’image de sa Nicole de NETTOYAGE A SEC. Sandrine Kiberlain éclate dans un rôle pourtant ingrat. Débarrassée de l’encombrant pathos de sa réalisatrice fétiche Laetitia Masson, l’actrice se libère et insuffle à son jeu une énergie communicative. Enfin, et c’est en elle que le film puise sa force et sa grâce, Natacha Régnier brille de mille feux. Depuis LA VIE REVEE DES ANGES, la jeune belge n’a cessé de gagner en maturité. Elle nous livre ici une magnifique palette de sentiments, profonds sans être affectés, puissants sans être caricaturaux.

TOUT VA BIEN est un film de cinéma. Seule la salle obscure peut catalyser à ce point les émotions de la pellicule pour vous toucher le coeur à ce point. Attendre son passage télévisé ou sa sortie vidéo serait donc une erreur que, nous en sommes sûrs, vous ne ferez pas!

A propos de l'auteur

Journaliste