Equipe:
Durée: 82‘
Genre: Drame
Date de sortie: 10/05/2011
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Laure ressemble un peu à un garçon manqué. Elle vient d'emménager avec sa mère, son père et sa petite soeur dans une nouvelle maison. Sa mère attend un troisième enfant et doit rester allongée laissant ainsi un peu la bride sur le coup à son aînée.

Notre critique:

Une famille d’apparence on ne peut plus normale et classique. Une fille un peu garçon manqué qui va par hasard et même un peu forcée se fait passer pour un garçon, prénommé Mikaël. Et ce qui aurait pu être une raison d’intégration sociale va devenir la cause d’une désintégration sociale…
Mais toute la force de la réalisatrice/scénariste Céline Sciamma est de réussir une analyse fine, sans clichés, sans mélodrame et très rationnelle qui en font presque un documentaire éthologique. Et c’est peut-être le seul reproche qu’on peut lui faire: ce rationalisme presque sans subjectivité qui sous-tend son récit lui ôte par moment une petite dose émotionnelle et sentimentale qui ne ferait pas de mal à l’ensemble.
Ceci étant dit, la direction d’acteurs est impeccable, y compris pour les enfants qui conservent un naturel étonnant, et cela renforce particulièrement la qualité de ce TOMBOY tout à fait réussi.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...