Equipe: Alastair Siddons, Alicia Vikander, Dominic West, Geneva Robertson-Dworet, Kristin Scott Thomas, Roar Uthaug, Walton Goggins
Durée: 118‘
Genre: Film d'action fantastique
Date de sortie: 14/03/2018
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Mai 2009. C’est à cette date que le père de Lara décide d’entamer des fouilles sur une île au milieu de nulle part laissant sa fille seule. 7 ans plus tard, alors que son père n’est jamais revenu de son périple, Lara, devenue une belle jeune femme qui refuse l’héritage de son père en affirmant qu’il n’est pas mort, enchaîne les petits boulots pour survivre...

Notre critique:

Alors que sa première version est sortie fin des années 90, Tomb Raider reste toujours à l’heure actuelle l’une des franchises de jeux vidéos les plus plébiscitée par les gamers, ceci expliquant sans doute la volonté des studios de lancer la production d’un reboot (à partir de la relance du jeu en 2013), TOMB RAIDER, et surtout après les deux adaptations (manquées) à l’écran dans le début des années 2000 (LARA CROFT: TOMB RAIDER, LARA CROFT TOMB RAIDER: THE CRADLE OF LIFE).

En remplaçant Angelina Jolie par Alicia Vikander (beaucoup d’autres actrices avaient été envisagées, dont Cara Delevingne)  dans ce reboot, les producteurs ont clairement souhaité donner un look plus moderne et moins bimbo à l’héroïne du célèbre jeu, lui enlevant aussi dans un premier temps les accessoires qui ont fait sa légende (revolvers, short, etc). Grand bien leur a pris puisque la charmante Alicia -qui a suivi un entrainement de musculation assez strict- est parfaite dans son rôle de coureuse sautillante dans un environnement à la Indiana Jones.

Le film ne perd pas son temps en préambule et c’est seulement après 10 minutes d’introduction rapide et mouvementée que le jeu de piste archéologique commence. Sans temps mort pendant les deux heures, TOMB RAIDER enchaîne les moments de bravoure les uns sur les autres mettant son héroïne dans les pires situations.

Sorte d’aimant à problèmes, Lara Croft entraîne donc le spectateur dans un divertissement plutôt réussi, ce TOMB RAIDER assumant complètement son côté transposition de jeu vidéo et se terminant sur une fin ouverte qui nous promet sans aucun doute une suite…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...