Réalisation: Joachim Trier
Interprètes: Eili Harboe, Kaya Wilkins, Henrik Rafaelsen, Ellen Dorrit Petersen
Scénario: Eskil Vogt, Joachim Trier

Durée: 116‘
Genre: Film fantastique
Date de sortie: 29/11/2017
Cotation: *** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Norvège. La jeune Thelma et son père vont chasser ensemble en forêt. Alors qu’une biche apparaît dans la ligne de mire, le père, derrière sa fille, braque son arme sur la tête de Thelma... mais change d’avis au dernier moment.

Affiche énigmatique et très réussie, ambiance mystérieuse pour ce THELMA, dernier né du réalisateur danois de OSLO 31 AUGUST, Joachim Trier. Cette première sensation de mystère se confirme dès les premières images et au fil du film.

Avec son petit air à la GRAVE, THELMA joue avec le spectateur, distillant l’étrange avec beaucoup de minutie, laissant à Eili Harboe, la jeune interprète de Thelma, le soin d’apporter le charme à l’énigme.

A film mystérieux, sujet difficile à cerner, et THELMA ne déroge pas à la règle en proposant sous le couvert d’une fiction fantastique liée à du paranormal l’histoire d’une jeune fille issue d’une famille très pieuse qui découvre l’amour (lesbien) pour la première fois.

Entre CARRIE et X-MEN, THELMA fleure bon le thriller surnaturel qui évite les effets spéciaux pour se concentrer sur le mystère mais se rate un peu sur l’histoire n’apportant rien de neuf au sujet classique de ce genre (la jeune adolescente dont le passage à l’état adulte voit exploser des pouvoirs paranormaux).

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…