Titre français: L' extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Equipe:
Durée: 120‘
Genre: Film d'aventures
Date de sortie: 15/10/2013
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Layton et son frère T.S. vivent dans un ranch au Montana loin de tout et proche des montagnes. Si Layton est un enfant très actif, son frère est plutôt un intellectuel, voire un génie...

 

Notre critique:

Avec son univers très personnel, Jean-Pierre Jeunet a toujours réussi parfaitement l’alliance de la forme et du fond immergeant plutôt facilement le spectateur dans ses récits. C’est une nouvelle fois ce que l’on retrouve ici dans cette histoire en forme de voyage initiatique.
Après ALIEN: RESURRECTION, Jeunet tourne à nouveau sur le contient nord-américain (principalement au Canada) avec des acteurs anglophones (sans oublier quand même son acteur fétiche Dominique Pinon), ce qui lui permet de se (et de nous) faire plaisir avec une merveilleuse photographie des grands espaces de ce continent.
Sur le fond de l’histoire, THE YOUNG AND PRODIGIOUS T.S. SPIVET est avant tout une ode à l’intelligence et à la différence, comme l’a d’ailleurs toujours défendue le réalisateur français. Et comme d’habitude également, la galerie de personnages est plus que savoureuse (Helena Bonham Carter est dans son ton habituel!) et l’on pense souvent à AMELIE POULAIN où l’on retrouvait de la même manière la voix off et des plans très soignés, tissés au cordeau.
Petite cerise sur le gâteau: une 3D qui, pour une fois, se justifie par des choix de plans et de scénario et qui comme dans HUGO, le film de Scorsese, sert vraiment une histoire déjà fort réussie.

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...