Equipe:
Durée: 103‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 26/11/2013
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Alors qu'il conduit, Trent demande à son beau-fils de 14 ans, Duncan, de s'auto-évaluer sur une échelle de 1 à 10. Il s'estime à 6 mais Trent le situe plutôt sur 3...

Notre critique:

Un garçon introverti, mal dans sa peau, se retrouve en vacances avec sa mère et son beau-père. Ce sera l’occasion pour lui de grandir et de s’épanouir dans un environnement différent.
THE WAY WAY BACK aurait pu être une comédie dramatique de plus sur un enfant introverti de plus… Mais les réalisateurs/scénaristes Nat Faxon et Jim Rash ne sont pas tombés dans le piège de la facilité et réussissent le tour de force de rendre le quotidien sensible, drôle et dramatique à la fois sans jamais tombé dans la caricature.
A cette réussite, il faut également ajouter le choix parfait du casting, qui du plus petit rôle aux rôles principaux, est un sans faute. Que ce soit Steve Carell dans un rôle de personnage plutôt détestable, Toni Collette (UNITED STATES OF TARA) dans une seule personnalité de mère un peu dépassée ou encore Sam Rockwell (MOON, IRON MAN 2) en directeur cool et sentimental, ils sont tous très justes et contribuent largement au plaisir de ce film intelligent et sensible.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...