Titre français: Hésitation

Equipe:
Genre: Drame fantastique
Date de sortie: 29/06/2010
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Dans les rues de Seattle, un jeune homme se fait agresser de façon violente et rapide... Juste avant de se faire mordre brutalement...
Pendant ce temps à Forks, Bella et Edward coulent toujours le parfait amour. Edward demande à Bella si elle veut l'épouser...

Notre critique:

A l’instar du deuxième et même des livres, c’est toujours l’histoire d’amour qui reste le centre de ce troisième opus de la saga adaptée des livres de Stephanie Meyer. Le danger viendra cette fois-ci d’une Victoria qui veut se venger d’Edward en tuant Bella… Le danger et autant dire toute l’action puisque cette dernière va dresser une véritable armée de vampires pour atteindre le clan Cullen.
Hormis cela, et malheureusement pour la série, la guimauve outrancière et romantique fleur-bleue continue et fait toujours autant sourire, voire éclater de rire, tant elle suinte anormalement de la pellicule. Et non contente de nous gâcher une belle histoire de vampires et de loups-garous, elle nous vaut quelques belles ruptures de ton dans le récit entre action et découverte du passé des protagonistes (Rosalie, Jasper, le clan des loups, etc). Et comme si cela ne suffisait pas Pattinson et Stewart surjouent dans presque tous les plans, perdant ainsi toute nuance…
Heureusement, il y quelques beaux effets spéciaux, un combat final qui tient le coup, surtout mis en scène par David Slade (qui s’est fait un nom dans le genre avec 30 DAYS OF NIGHT) et une meilleure tenue que le second volet. En espérant qu’à la façon des livres, c’est bien le 4e qui tiendra toutes ses promesses et qui clôturera en beauté la saga après deux ‘ratés’.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...