Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 14/12/2010
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Paris. Alors qu'elle est assise à une terrasse, Elise reçoit une lettre de son compagnon, Alexander Pearce, lui enjoignant de quitter rapidement Paris en direction de Venise. Mais Elise est suivie par Scotland Yard qui recherche activement Pearce pour un très important détournement de fond...

Notre critique:

Les français ont la côte aux US pour l’instant. Avant Fred Cavayé et son POUR ELLE (devenu NEXT THREE DAYS de l’autre côté de l’Atlantique), voici donc l’adaptation au continent nord américain d’ANTHONY ZIMMER de Jérôme Salle: THE TOURIST.
Et étonnamment c’est le réalisateur du très beau LA VIE DES AUTRES, Florian Henckel von Donnersmarck qui se colle à cet exercice de style. Car malheureusement, c’est bien d’un exercice de style très glamour dont il s’agit.
Si le réalisateur teuton se plaît à filmer magnifiquement Venise, une Angelina Jolie très en beauté et très gravure de mode ou encore un Johnny Depp mi-comédie, mi-polar, il échoue en ne parvenant ni à conférer le mystère nécessaire, ni le tragique voulu à un récit qui s’apparente quand même bien à un thriller.
On prend donc quelque plaisir, dans une sorte de semi-rêverie sur Venise, à visionner le film mais très vite, au sortir de la projection, cette petite bulle de champagne explose en ne laissant entre les yeux qu’une Angelina Jolie flottant en gondole sur les canaux de la perle italienne…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...