Titre français: L’espion qui m’a larguée

Equipe: Blanka Györfi-Tóth, David Iserson, Justin Theroux, Kate McKinnon, Kev Adams, Mila Kunis, Susanna Fogel, Vilma Szécsi
Durée: 117‘
Genre: Comédie policière
Date de sortie: 08/08/2018
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Vilnius, Lithuanie. Dans un marché, Drew est suivi par plusieurs hommes qui soudain tente de le tuer. Il faut dire que Drew est de la CIA. Pendant ce temps, sa petite amie, Audrey fête son anniversaire avec des amis à L.A.

Notre critique:

Comme toujours dans ce type de comédie policière made in Hollywood, on commence en force pour accrocher le spectateur et puis, après le traditionnel “un an auparavant”, le soufflé retombe très vite, la comédie venant supplanter en fanfare le peu de policier du sujet.

THE SPY WHO DUMPED ME n’échappe pas vraiment à cette règle basique même si il faut reconnaitre au film un certain sens du rythme imprimé plus par les deux interprètes principales (Mila Kunis et Kate McKinnon) que par la mise en scène de Susanna Fogel dont c’est le deuxième long métrage de cinéma (après un LIFE PARTNERS inédit chez nous).

Le couple féminin fonctionne donc plus ou moins, même si les scènes ont tendance parfois à avoir un petit côté “too much” qui frôle l’hystérie qui peuvent amuser mais aussi énervé sur la longueur (la durée du film flirtant avec les deux heures).

Alors bien sûr, on peut se consoler du manque “policier” dans la comédie en se contentant de l’exotisme présent tout au long puisque l’on visite Paris, Vienne, Berlin, Prague, Budapest ou Amsterdam dans un tour d’Europe qui nous permet même de voir Kev Adams dans un rôle de chauffeur de taxi Uber.

Cela dit, c’est vraiment peu de chose à se mettre sous le dent en plus des quelques retournements finaux, mais il y a toujours l’airco de la salle de ciné qui peut faire pencher la balance…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...