Titre français: Instinct de survie

Equipe: Angelo Jose, Anthony Jaswinski, Blake Lively, Jaume Collet-Serra, Óscar Jaenada
Durée: 86‘
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 03/08/2016
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Sur une plage magnifique et déserte, un gamin trouve sur le bord de l’eau un casque avec une caméra attachée. Il visionne alors quelques images de la caméra qui montrent un surfer qui se fait dévorer par un énorme requin...

Notre critique:

Sur le papier, et sur la bande annonce, THE SHALLOWS (les eaux peu profondes, étrangement renommé INSTINCT DE SURVIE en français) fleure bon la série B, B comme Blake Lively, bien sûr, la star incontestée de la série Gossip Girl depuis 2007.

Mais si, dès les premières images, on est convaincu d’avoir 1h30 d’ode à la belle californienne, au bout d’une vingtaine de minutes, on a surtout l’impression que la série B ne décollera jamais, à raison.

Car au lieu de nous servir une belle montée dans le suspens et dans l’horreur, Jaume Collet-Serra (HOUSE OF WAX, ORPHAN ou encore UNKNOWN) et son scénariste Anthony Jaswinski nous font des scènes d’horreur dont le niveau de frayeur ne change pratiquement pas depuis la première jusqu’à la dernière. On est très loin de l’intelligence d’un JAWS et du suspens qui va avec ce type de récit.

Qui plus est, bon nombre de scènes frisent le ridicule: la scène de la réparation de l’aile de la mouette vaut son pesant de crevettes. Et le final tient autant du numéro d’équilibriste ou de lanceurs de couteaux que de la recette de scénariste en mal d’idées.

Blake Lively, hormis sa remarquable (et incontestable) plastique, tente malgré tout de donner un peu de volume à son personnage qui tourne malheureusement complètement à vide, n’ayant finalement qu’une mouette ou qu’une caméra avec qui échanger quelques lignes de dialogue.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...