Equipe: Andy Tennant, Bekah Brunstetter, Jerry O'Connell, Josh Lucas, Katie Holmes, Rick Parks
Durée: 107‘
Genre: Drame romantique
Date de sortie: 23/09/2020
Cotation: oo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

L’ouragan Hazel se prépare à débarquer sur la côte. Miranda Wells vient de prendre ses enfants à l’école lorsqu’elle percute doucement la voiture d’un homme qui s’est arrêté devant elle. Bray, c’est le nom de l’homme, se révèle charmant et lui propose de l’aider à réparer sa voiture...

Notre critique:

Tiré d’un roman à succès qui vante les mérites d’une attitude de pensée positive, THE SECRET: DARE TO DREAM risque d’ennuyer plus d’un spectateur en Europe. Car ce film à l’eau de rose où la bienveillance béate coule à flot propose une histoire où tout est éminemment prévisible.

Et la mise en scène de Andy Tennant (EVER AFTER, FOOL’S GOLD), principalement réalisateur télé, ne dépasse jamais le niveau d’une série télé de qualité moyenne renforçant bien souvent les clichés et les métaphores de comptoir. On a droit à toute la liste de déjà-vu classique de ce cinéma guimauve: la belle-mère insupportable, un mystère réduit et tiré en longueur, le beau visiteur mystérieux mais tellement gentil, la mère veuve mais courageuse, etc.

Hélas, trois fois hélas, THE SECRET: DARE TO DREAM manque complètement d’enjeux dans un récit qui s’appesantit sur la pensée positive à son niveau de clichés le plus absolu. Au milieu de tout ça, le couple Katie HolmesJosh Lucas tente de donner le meilleur de lui pour faire adhérer les spectateurs. Sans succès malheureusement…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...