Equipe:
Genre: Thriller
Date de sortie: 03/05/2011
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Université de Los Angeles. Sara Mattews débarque dans sa nouvelle chambre d'étudiante, la 316. Sa colocataire n'est pas encore là et elle s'installe donc tranquillement. Elle part ensuite à une soirée et quand elle revient, Rebecca, sa coloc, est là...

 

Notre critique:

Depuis FATAL ATTRACTION, on a eu droit à de nombreux films mettant en scène une femme, ou un homme, psychotique, schizophrène, aux nombreux troubles de la personnalité qui persécute un autre de ses congénères jusqu’à le/la tuer…
Alors, pourquoi diable vouloir nous faire à nouveau le coup avec ce THE ROOMMATE qui, rien qu’avec son titre à de quoi effrayer une armée de vampires assoiffés de sang? Est-ce pour les milieux de la mode dont l’héroïne principale souhaite devenir un membre artistique à part entière? Est-ce pour le minois sympathique et charmant des interprètes principales?
Difficile de choisir… En tout cas, côté scénario et originalité, le spectateur sera rapidement convaincu du manque total de surprise et du peu de suspens qui parvient à soudre du film. Très politiquement correct, THE ROOMMATE semble être une plongée à la fin des années 80 quand ce type de film est devenu monnaie courante… 

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...