Equipe:
Durée: 107‘
Genre: Drame
Date de sortie: 03/03/2015
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

En hommage à Lord Riot, un hédoniste convaincu, fut formé le célèbre Riot Club, cercle très fermé de l’Université d’Oxford. Les nouveaux étudiants ne souhaitent qu’une chose: faire partie de ce club sélect dont ne sollicite pas l’entrée...

Notre critique:

Après AN EDUCATION, un film fort réussi où la réalisatrice danoise Lone Scherfig abordait déjà l’initiation de l’adolescence, voici maintenant THE RIOT CLUB dont le récit fait également la part belle aux rites initiatiques, ici dans le cadre d’une prestigieuse université anglaise.
10 membres maximum pour un club très privé, des aristocrates de la haute, très haute et surtout une très méchante description des oisifs, voilà la base d’un film plutôt bien interprété qui va hélas sombrer de l’analyse fine des mécanismes d’intégration dans un club fermé à un côté provocant et gratuit.
A partir du dîner annuel du Riot Club, le récit par en effet dans une description d’une bande d’imbéciles aristocrates mal éduqués et puants! Fini l’analyse subtile, fini l’analyse des rapports humains dans un rite initiatique, seule une débauche sans queue ni tête surgit au détour du dîner, pour terminer sur une bande d’imbus imbuvables qui en réchapperont bien sûr.
Dommage car mise en scène et interprétation plus l’idée avaient de quoi séduire surtout avec la réalisatrice danoise derrière la caméra…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...