Equipe: Kamel El Basha, Maisa Abd Elhadi, Mohammad Eid, Muayad Alayan, Rami Musa Alayan
Durée: 127‘
Genre: Drame
Date de sortie: 21/11/2018
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Saleem, palestinien, est arrêté chez lui au petit matin. Lors de l’interrogatoire, on lui demande directement de parler de Sarah, la femme israélienne qu’il aurait recrutée.

Notre critique:

Après une brève exposition qui entre directement dans le vif du sujet, THE REPORTS ON SARAH AND SALEEM commence un long flashback qui va éclairer le spectateur sur pourquoi Saleem se retrouve dans cet interrogatoire. Palestinien, marié, il voit en secret une femme israélienne, mariée, elle aussi. Ils sont très attirés sexuellement et tentent de se voir autant que faire se peut.

Et cette passion, cet attrait sexuel, va prendre une tournure évidemment inattendue puisque les services secrets palestiniens d’un côté, et les services secrets israéliens de l’autre, vont voir dans celle-ci une tentative de recrutement pour obtenir des infos de la partie adverse, d’autant plus que le mari de Sarah est un militaire.

Après 1h de film, THE REPORTS ON SARAH AND SALEEM revient au début du film et développe le “foutoir” créé par la relation adultérine entre Sarah et Saleem. En mêlant le faux et le vrai, le récit s’emballe et joue sur le suspense des chassés-croisés entre les différents personnages.

Malheureusement, l’ensemble est parfois un peu trop alambiqué manquant de clarté et certaines ellipses mériteraient d’être plus explicites pour être plus compréhensibles.

L’interprétation est excellente et le sujet à la “Roméo et Juliette” mâtinée d’espionnage est assez original même si le traitement n’est pas à la hauteur et si le côté politique n’arrive pas à percer réellement.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...