Equipe:
Durée: 87‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 07/06/2011
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Jimbo, un jeune adolescent, joue dans la cave avec ses ordinateurs et ses gadgets électroniques. Et comme de nombreuses fois, son père débarque pour lui flanquer -sans raison apparente- une terrible raclée. Mais cette fois, Jimbo ne se laisse pas faire...

Notre critique:

Paru en 1981, le roman LA NUIT DES ENFANTS ROIS de Bernard Lenteric a eu un immense succès, se plaçant rapidement dans la liste des best-sellers en France. Symbole d’une certaine génération, roman d’anticipation fort réussi, le livre méritait clairement une adaptation à sa hauteur…
Après avoir réalisé quelques jeux vidéo et avoir oeuvré comme assistant directeur sur le hélas mauvais BABYLON A.D., Antoine Carreyron se lance donc dans la grande aventure de l’animé non sans s’être entouré des deux scénaristes d’un autre grand moment de l’animation, RENAISSANCE.
Et THE PRODIGIES a en commun avec ce dernier une animation dite par ‘motion capture’ dans laquelle on utilise les mouvements de vrais interprètes pour donner aux images un rendu plus réaliste, mais aussi une ambiance noire de noire où la violence -même si elle n’est pas gratuite- est omniprésente.
Très réussi, avec une action bien menée de bout en bout (il faut dire que le livre avait de la matière!), le film, plutôt destiné aux grands adolescents et aux adultes, joue la carte d’une animation maîtrisée au service d’un sujet d’anticipation riche qui devrait, vu la fin ouverte, nous promettre une suite…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...