Titre français: Le monde de Charlie

Equipe: Emma Watson, Ezra Miller, Logan Lerman, Nina Dobrev, Stephen Chbosky
Durée: 103‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 01/01/2013
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Dans les années 70. Charlie est à 1385 jours de sa sortie de collège. C'est un élève doué mais son côté introverti en fait la risée de tout le collège ou presque...

Notre critique:

Adapté de son propre roman par Stephen Chbosky (scénariste entre autre de la série JERICHO) qui pour l’occasion s’est aussi mis derrière la caméra, THE PERKS OF BEING A WALLFLOWER commence comme pas mal de films d’ado mal dans leur peau… Brimades, difficulté d’intégration ou encore amour contrarié sont les bases du récit développé par Stephen Chbosky.

Mais bien au-delà de la recherche sentimentale d’adolescents en mal de futur et du côté initiateur des plus âgés, THE PERKS… s’attache aussi au passif de Charlie, plus complexe qu’on pourrait le penser au premier abord. Ses blessures, lourdes de conséquences, ont rendu Charlie fragile et très sensible.

Mettant en avant une jeune génération d’interprètes talentueux qu’on a pu voir dans des blockbusters comme Emma Watson (HARRY POTTER), dans des séries branchées comme Nina Dobreva (VAMPIRE DIARIES) ou dans des films plus difficiles comme Ezra Miller (WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN), THE PERKS se paie ainsi le luxe d’une interprétation sans failles qui comble parfois les quelques hésitations de la mise en scène et du récit en lui-même…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...