Equipe:
Durée: 95‘
Genre: Suspense
Date de sortie: 27/02/2007
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Walter Sparrow est employé au Département du Contrôle Animal. Sa femme Agatha tient une pâtisserie.
Alors qu'il chasse un chien méchant, il oublie l'heure et son rendez-vous avec sa femme. Celle-ci en l'attendant a acheté dans une librairie un livre: "The Number 23". Et c'est là que tout commence...

Notre critique:

Cela faisait plus de trois ans que l'on avait perdu de vue Joel Schumacher (depuis son opéra filmé THE PHANTOM OF THE OPERA), un spécialiste du film de genre (BATMAN FOREVER, 8MM, THE CLIENT, FLATLINERS, THE LOST BOY). Il revient donc à ses anciennes amours en réalisant un film sur l'obsession et la superstition.

Car THE NUMBER 23 repose essentiellement sur la notion d'un homme en apparence normal qui devient soudain absorbé et obsédé par la lecture d'un bouquin. Du jour au lendemain, il se retrouve prisonnier de ce livre qui lui conte l'histoire romancée d'un homme se rendant compte de l'omniprésence du nombre 23 dans son existence. Se prenant peu à peu au jeu, Walter va se trouver de nombreux points communs avec le héros du manuscrit et sombrera lui aussi dans la même obsession…

En choisissant de raconter le livre en images à l'intérieur du film, Schumacher donne d'emblée à son film un ton mystérieux assez réussi. Sa mise en images fonction du récit dans le récit accroche suffisamment le spectateur pour que ce dernier s'attende à des révélations étonnantes. La tension monte mais finit hélas par retomber principalement à cause d'une explication finale fort classique et fort morale à la fois…

Et c'est dommage, car le récit que l'on attendait à l'orée du fantastique se trouve réduit à une explication rationnelle, la superbe interprétation de Jim Carey habité par sa superstition et son double rôle (Walter et Fingerling) et celle envoûtante de Virginia Madsen tantôt femme fatale et tantôt femme au foyer se trouvent toutes deux réduites en charpie en fin de récit…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...