Titre français: Les 3 prochains jours

Equipe:
Durée: 132‘
Genre: Suspense
Date de sortie: 21/12/2010
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Lara et John Brennan sont un couple heureux jusqu'au jour où l'on vient arrêter Lara à son domicile pour le meurtre d'Elizabeth Gesas, sa patronne, après une dispute qu'elle a eue avec elle à son boulot le jour même du meurtre...

Notre critique:

En 2008, Fred Cavayé nous avait concocté pour son premier long, un petit polar bien nerveux et bien ficelé qui renouait avec la veine des polars français des années 70 et 80. Il n’est pas étonnant donc de voir Hollywood s’intéresser à ce polar pour le resservir à un public américain qui ne supporte ni les sous-titres ni des acteurs qu’ils ne connaissent pas.
Ceci étant dit, ce THE NEXT THREE DAYS montre bien les différences de mise en scène entre le cinéma américain et le cinéma français puisque les scénarios sont, dans ce cas, pratiquement les mêmes à la virgule près (certains dialogues se retrouvent même intégralement dans l’un et dans l’autre). La version d’outre-atlantique est par contre un peu plus nerveuse et privilégie un suspense plus ‘actif’ que sa consoeur française, la scène de l’évasion en étant un bon exemple.
Russel Crowe campe parfaitement, à l’instar d’un Vincent Lindon dans l’original, un personnage tout ce qu’il y a de plus ordinaire à qui malchance et chance souriront à tour de rôle au cours du récit. Elizabeth Banks est par contre un peu en deçà d’une Diane Kruger, surtout dans les moments de détresse…
Globalement donc, le film tient ses promesses d’un bon suspense et d’un mélange d’action et de psychologie somme toute réussie. Et c’est plutôt du côté de Paul Haggis, le réalisateur/scénariste brillant de CRASH, que l’on est un peu déçu d’avoir choisi d’adapter aussi directement le film français sans tenter d’apporter quelque chose de neuf au récit. Un comble pour le scénariste de CASINO ROYALE, QUANTUM OF SOLACE et A MILLION DOLLAR BABY!

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...