Titre français: Les Puissants

Equipe:
Durée: 108‘
Genre:
Date de sortie: 01/12/1998
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

A 13 ans, Max est un garçon anormalement développé. Il est fort mais a une cervelle de moineau. Kevin, lui, est difforme, bossu et atteint du syndrome de Morquio, mais possède un cerveau de génie. A eux deux, ils forment une paire inséparable: la tête et les jambes en quelque sorte. Du rôle de parias qu'ils ont eu depuis la naissance, ils vont endosser celui de redresseurs de torts, de preux chevaliers défenseurs des gentes demoiselles de leur ville.

 

Notre critique:

Après le tendre et inventif FUNNY BONES, le britannique Peter Chelsom se lance dans une production au casting impressionnant: Sharon Stone côtoyant Gena Rowlands et Gillian -X-Files- Anderson en alcoolique au grand coeur, cela ne se voit pas tous les jours. Malheureusement, là où il gagne en vedettes et en stars, il perd en originalité. Son sujet, tiré d’un roman pour adolescents écrit en 1993, FREAK THE MIGHTY, est une sorte de mélange entre le ton de LORENZO’S OIL et celui de THE NEVERENDING STORY.

En définitive, il s’agit d’un film bien interprété mais hélas hautement prévisible, et dont le manque de surprises et l’accumulation d’invraisemblances nuit à la qualité générale, entraînant souvent un manque d’émotions…

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...