Titre français: Un Crime Dans La Tête

Equipe: Denzel Washington, Jonathan Demme, Liev Schrieber, Meryl Streep, Richard Condon
Durée: 130‘
Genre: Suspense policier
Date de sortie: 16/11/2004
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Alors que la course à la Maison Blanche entre dans sa dernière ligne droite, toute l'Amérique a les yeux fixés sur le jeune et brillant candidat à la vice-présidence, Raymond Shaw. Douze ans plus tôt, durant la Guerre du Golfe, il se couvrit de gloire en sauvant à lui seul sa patrouille. Pourtant son ancien chef, le major Bennett Marco, doute malgré lui de la véracité de cet héroïque exploit. Il a beau fouiller sa mémoire, il n'y trouve aucune trace de cet acte qui valut à Shaw la Médaille d'Honneur du Congrès. En revanche, chaque nuit, Marco est assailli de rêves terrifiants où il se voit fait prisonnier avec ses hommes, soumis à d'atroces tortures et contraint de tuer froidement deux de ses soldats avec la complicité de Shaw...

Notre critique:

Ami parano toi qui vois des complots partout, voici le film idéal : UN CRIME DANS LA TÊTE de Jonathan Demme avec Denzel Washington, Meryl Streep et Liev Schrieber ou la refonte du Frankenheinmer de 1962 qui avait dans les rôles principaux Angela Lansbury et Frank Sinitra.

Exit la guerre de Corée qu’il faisait bon de traiter dans les années 60, aujourd’hui le traumatisme se situe durant la Guerre du Golfe. De même le péril jaune et le communisme ont fait place au délire sécuritaire qui étreint actuellement les Etats-Unis, là ou la fin justifie tellement les moyens. Et les combats fictifs entre démocrates et républicains trouvent de curieux échos avec les extraits de campagnes que l’on peut voir actuellement…Reste la manipulation et les enjeux politiques comme véritable point commun entre les deux films…

Disons-le tout de go, Jonathan Demme s’est apparemment remis du fiasco artistique et monétaire de son précédent film : CHARADE (remake du Stanley Donen). Ici, Demme nous rassure bien vite, et même si tout donne à penser que c’est un pur film de commande, le metteur en scène du SILENCE DES AGNEAUX tient parfaitement son histoire. De plus, il peut dénoncer une politique ricaine qu’il ne porte pas dans son cœur…
Le scénario, lui, se veut un brin plus pervers que l’originale (ben oui, les mœurs évoluent comme qui dirait) en poussant le candidat Shaw (Liev Schrieber) et sa mère (Meryl Streep) quasiment dans les bras l’un de l’autre.Si ce n’est pour ceux qui auraient apprécié la première mouture de l’adaptation du livre de Richard Condon, la version 2004 se détache de celle de 1962 par une fin radicalement différente (mais pas forcément plus heureuse). Le tout est servi avec dextérité par un cast impeccable…

Thriller politique efficace qui ne rajoute pas vraiment grand-chose à l’original mais qui a le mérite de contenir son petit message politique, UN CRIME DANS LA TÊTE ravira les adeptes des ‘on nous ment’, ‘on nous spolie’. Mais il effraiera également bon nombre d’européens qui y verront une fiction étrangement teintée de réalité…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Journaliste