Equipe:
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 27/08/2013
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Paul Raymond rentre chez lui, abattu... Il faut dire qu'il vient de perdre sa fille chérie qui avait tout pour être heureuse...

Notre critique:

Paul Raymond a été une gloire britannique et surtout l’un des hommes les plus riches du royaume. Sorte de Hugh Hefner britannique, il a dans les années 50 et suivantes bâtit un empire pornographique depuis des clubs de strip-tease jusqu’à des magazines.
Mais de cette vie provocante et souvent ‘too much’, l’éclectique réalisateur Michael Winterbottom (THE KILLER INSIDE ME, WELCOME TO SARAJEVO, TRISHNA) n’a tiré qu’un portrait en demi-teinte dont le côté catalogue des faits et gestes de Raymond ne manque pas de ressortir.
Et même si l’on sent que c’est plus les malheurs de l’homme que sa réussite qu’a voulu dépeindre Winterbottom, on éprouve un peu de mal à avoir de l’empathie pour ce pornographe provoc’ même interprété avec talent par Steve Coogan (OUR IDIOT BROTHER, RUBY SPARKS).
Entre farce et mélodrame, la vie de Paul Raymond a certainement été très haute en couleurs mais voilà, THE LOOK OF LOVE ne permet pas vraiment de se rendre compte, ni de faire naître un réel intérêt pour cette personnalité…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...