Titre français: La Légende de Zorro

Equipe:
Durée: 129‘
Genre: Film d'aventures
Date de sortie: 25/10/2005
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

1850. Le peuple vote pour que la Californie devienne le 31e Etat de l'Union mais des bandits menés par le fameux Mc Givens empêchent le bon déroulement du vote... Heureusement Zorro veille au grain...

Notre critique:

Il est loin le Zorro de notre enfance…
Celui-ci est désormais sacrement mâtiné de BD façon comics américain, sorte de croisement drôle entre Batman et Catwoman, super-héros défenseur d’une Amérique naissante. Naissante, mais étonnement déjà au courant que les français ne sont pas les bienvenus puisque le méchant, très méchant a des origines françaises… Et les piques envers les amateurs à béret de baguettes parsèment l’ensemble, ne laissant aucun doute sur l’avis (très primaire) des scénaristes sur le conflit diplomatique qui a opposé les US et la France.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule critique que l’on peut émettre à l’égard de ce scénario qui joue un peu trop sur les deux ex machina (le padre qui survit miraculeusement par exemple) sacrifiant la moindre crédibilité sur l’hôtel de l’action et des cascades.

Ceci étant dit, le film n’a pas de temps morts (ou très peu), multiplie les touches humoristiques et centuple les cascades étonnantes faisant même des courses en chevaux ou en charrette l’équivalent des modernes courses poursuites de voitures dans les rues de San Francisco ou de Manhattan. Et le couple vedette Catherine Zeta-Jones et Antonio Banderas tient toutes ses promesses de vivacité et de charme emmenant le film avec force et talent. Cela assure donc le spectacle et le divertissement pour une majorité de spectateurs qui seront certainement d’ailleurs contents de constater que la relève de cette série est assurée avec le fils de Zorro qui promet d’être le digne héritier de son papa…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...