Equipe:
Durée: 104‘
Genre: Comédie policière
Date de sortie: 15/06/2004
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Le Shérif Wayne Wyners n'a rien à faire. Et ce ne sont pas les plaintes répétées de Mme Munson qui lui donnent beaucoup de travail. Mais cela pourrait changer surtout depuis que ladite Mme Munson a accueilli dans sa maison un nouveau et étrange locataire: le Dr. G.H. Dorr...

Notre critique:

Remake du film du même nom des années 50 (55 pour être précis), ce THE LADYKILLERS est hélas un peu en dessous de ce que font habituellement les redoutables frères Coen.

Cette fable moraliste (le crime ne paie pas) souffre de trop de bavardages et de dialogues pour le moins alambiqués qui hélas ne frappent pas toujours juste. Rappelant à certains moments SMALL TIME CROOKS de Woody Allen, THE LADYKILLERS manque par contre cruellement d’humour pendant la majeure partie du film. Et ce n’est que dans le final que l’on voit enfin pointer cet humour noir caractéristique des deux frères. Evidemment cela fait un peu peu…

Le seul intérêt du film (et encore est-il anecdotique) repose sur un Tom Hanks complètement transformé. Accent sudiste à l’appui, prothèse dentaire en avant, il compose un personnage truculent, faux-cul, qu’on lui a rarement demandé de faire. Il mène le jeu d’un bout à l’autre, très théâtral, mais avec un talent certain.

A voir donc pour Tom Hanks et à oublier dans la filmo presque parfaite des frères Cohen.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...